Производство мебели. Производство мебели краснодар. Производство мебели под заказ. Мебель отечественного производства.
  • студийная вспышка
  • оборудование фотостудии

мебель отечественного производства

Mеttre fin a la justice sommaire qui s’abat sur les antifascistes russes Ce 30 juillet, les activistes du mouvement antifasciste Maxime Solopov et Alexe? Gasparov ont ?t? arr?t?s ? Moscou sans aucune accusation. Maxime et Alexe? sont connus pour ?tre les porte-paroles d’un mouvement de jeunes en plein essor contre les actes de violence nazie ayant particip? activement ces derni?res ann?es ? la mise en  lumi?re des liens qui existent entre les structures ?tatiques, la police et l’extr?me droite en Russie. Leur arrestation fait suite ? une s?rie d’?v?nements dramatiques qui se sont d?roul? en juillet dans le cadre de la lutte contre la destruction de la for?t de Khimki, non loin de Moscou. Les repr?sentants du monde des affaires  et l’administration locale ayant un int?r?t ? voir la for?t abattue pour faire construire une autoroute reliant Moscou ? Saint-P?tersbourg – projet d’une valeur de plusieurs millions – ont lanc? une campagne violente et de grande ampleur contre les groupes d’initiative de la ville et les militants ?cologistes. Le 23 juillet, des collaborateurs d’agences de s?curit? priv?es et un groupe de supporters de football d’extr?me-droite engag? par une entreprise de construction ont brutalement donn? l’assaut sur un camp de protestation pacifiste, et ce, sous le regard passif de la police. Dans la semaine qui a suivit le 26 juillet, les attaques contre les manifestants ont continu? alors que les travaux de d?forestation avan?aient toujours un peu pus chaque jour. La for?t de Khimki un est des plus grands espaces verts ? proximit? directe de Moscou. Le 28 juillet, un groupe de pr?s de 400 militants antifascistes radicaux a men? une action symbolique pour d?noncer les d?bordements des hommes d’affaires, de la police et des nazis. Des p?tards ont ?t? lanc?s contre un b?timent de l’administration de la ville de Khimki, qui porte directement la responsabilit? des ?v?nements qui ont lieu autour de la for?t. L’action a ?t? men?e en une minute montre en main et la police n’a pas pu r?agir ni arr?ter qui que ce soit. Malgr? l’absence totale de donn?s quant ? l’identit? des participants ? l’action, au bout de 24 heures la police a proc?d? ? des perquisitions et ? des arrestations de personnes dont la seule faute est de maintenir publiquement des positions antifascistes et anticapitalistes. Selon la presse, l’attaque contre l’administration de Khimki a ?t? particuli?rement prise ? c?ur dans les hautes sph?res, jusqu’? l’Administration du pr?sident russe, qui cherche d?sormais des coupables ? n’importe quel prix. Connaissant les m?thodes de travail de la police et des services sp?ciaux russes, il ne fait aucun doute que dans l’affaire en cours, l’utilisation de moyens de pression physique et psychologique, voire de la torture, ne sont pas ? exclure. De plus, pour le moment l’enqu?te ne dispose d’aucun ?l?ment de preuve concernant la participation de Maxime et Alexe? ? l’attaque. On peut dire sans exag?ration que l’avenir du mouvement antifasciste ? Moscou d?pend de l’issue de cette affaire. Les repr?sentants de la police ont d?j? d?clar? ? la presse « qu’il est temps de les mettre ? leur place » et de briser un mouvement croissant qui ?chappe au contr?le des autorit?s. Nous appelons tous les activistes de gauche et du mouvement ouvrier, les antifascistes et les ?cologistes ? s’?lever contre la justice sommaire appliqu?e ? Alexe? et Maxime par la police.



Кондиционеры